Résultats des combats pros Français du week-end (03/5/2022)

Retrouvez ci dessous, les résultats des boxeurs professionnels français qui se sont produits sur les rings de l’hexagone lors de ce premier week-end de mai. Un week-end marqué par les succès féminins de Cassandra Crevecœur en championnat d’Europe et de Ségolène Lefebvre en championnat du monde .

A Calais

En super welter, Ali Yammouni (14 v, 9 d a battu aux points (59-55) Raphael Boquet (3 v, 41 d, 1 n).

Raphaël Boquet a décoché ses larges crochets à la godille, le calaisien a du s’employer pour parvenir à contenir la fougue de son adversaire et mettre en place sa boxe en ligne. Raphaël Boquet a écopé d’un avertissement au 3eme round pour coups répétés derrière la tête. Le combat fut engagé avec des coups distribués de part et d’autre mais sans trop de précision.

En lourd-légers, David Radeff (12 v, 16 d, 2 n) a battu Anthony Carpin (5 v, 8 d, 2 n) par arrêt de l’arbitre au 4eme round.

David Radeff a dominé de la tête et des épaules ce combat. Ses frappes en bas et ses enchainements à la face ont rapidement mis son rival dans le rouge. Anthony Carpin a mis un genou au sol après un crochet droit, David Radeff a continué sa pression et au 4eme round, Anthony Carpin à bout de souffle remettait un genou au sol. Voyant qu’Anthony Carpin n’en voulait plus, Mr Smail Oubaali stoppait l’affrontement.

A Pezenas

En super-légers, Jaouad Belmehdi (15 v, 3 n) a battu l’italien Luca Maccaroni (17 v, 9 d, 4 n) par arrêt de l’arbitre au 6eme et dernier round. 

En super-légers, le jeune Enzo Blanc (8 v) a battu avant la limite (TKO5) Laurent Itcia (1 v, 5 d).

A Agneaux

En poids super-moyens, Keanu Klose (5 v, 1 d, 1 n) s’est imposé aux points (58-54, 58-54, 58-54) face à Attemane Zanoune (1 v, 2 d, 1 n).

En poids moyens, Thomas Lacroix a effectué un retour victorieux après trois ans passés loin des rings. Il a infligé une première défaite (TKO4) à Christophe Mbori Endanga (2 v, 1 d).

A Cran Gevrier

L’expérimenté Fouad El Massoudi (18 v, 18 d, 1 n) a battu aux points (58-56) Lakhdar Ouzar (6 v, 3 d) dans la catégorie des super-welters.

Le poids légers Henri Manga (4 v) a effectué une nouvelle sortie victorieuse en dominant aux points (58-54) le géorgien Tornike Surmava (1 v, 1 d, 1 n).

A Douai

En poids moyens, Hocine Moulahi (4 v, 10 d, 1 n)  a causé la surprise en étant déclaré vainqueur aux points (58-56) de Mehdi Mouhib (20 v, 3 d).

Mehdi Mouhib revenait d’une blessure à l’épaule qui lui avait valu de laisser sa ceinture de l’union européenne des poids welters. Pour cette reprise, il était confronté en poids moyens à Hocine Moulahi, un boxeur bien meilleur que ce que son palmarès laisse supposer. Hocine Moulahi est une véritable sangsue, toujours sur l’homme à distribuer des coups sous tous les angles. Mehdi Mouhib, lesté de quelques kgs, était moins remuant et rapide qu’en poids welters, malgré tout, ses coups bien appuyés au corps et ses crochets à la face étaient nets. En face, Hocine Moulahi débitait énormément de frappes mais avec peu d’impact. Mehdi Mouhib pensait avoir mérité la décision, bien que déçu, il félicitait sportivement son valeureux adversaire.

photo Michel Beuville

En poids légers, Messaoud Oubaali (5 v) a battu aux points (60-54)  Steven Rodriguez (1 v, 3 d).

Le dernier des boxeurs de la fratrie Oubaali s’améliore à chaque sortie, il a montré de belles choses devant un boxeur à qui il rendait une demi tête. Steven Rodriguez s’est montré offensif, contraignant Messaoud Oubaali à boxer en reculant. Clairvoyant et élégant, le douaisien a bien utilisé son bras avant et sa droite. Il s’impose largement aux points mais Steven Rodriguez est loin d’avoir démérité.  » Une fois que ma boxe s’est mise en place, j’ai été en gestion et en maitrise du combat, indique Messaoud Oubaali. J’ai pris du plaisir et le public en a eu aussi, je suis content. Mon prochain combat devrait se disputer en huit rounds, mon objectif est d’avoir ma chance pour le titre national ».

photo Michel Beuville

En super-coqs, Franck Mombey (4 v) s’est imposé largement aux points devant le géorgien Khvicha Gigolashvili (18 v, 52 d).

A Doulens

En poids super-welters, Kamel Guercif (3 v, 1 d, 1 n) a battu aux points Jonathan Bouillot (2 v, 3 d).

En poids super-welters, John Lafont (3 v, 3 d, 1 n) s’est imposé face à Gary Mouhet (6 d).

En super-moyens, Nabil Bouazni (3 v) a battu avant la limite (TKO4) Bilal Kara (3 d).

A Guenas

Le poids welter, Malik Arbi (3 v) a ajouté une nouvelle victoire avant la limite (TKO2) à son palmarès en battant le géorgien Rati Migriauli (5 v, 18 d, 3 n).