Résultats des combats professionnels Français du week end (16/10/2021)

Trois réunions se sont déroulées en France ce week end, la première a eu lieu vendredi soir à Saint-Quentin (voir compte rendu ici) . Retour sur les deux autres et sur la performance de David Spilmont à l’étranger.

A Riga, Lettonie

Le poids lourd David Spilmont (11 v, 7 d) rencontrait l’Ukrainien Bohdan Myronets (3 v, 1 d) dans un combat d’encadrement du championnat du monde WBO des lourd-légers opposant Mairis Briedis à Artur Mann. Contre toute attente, le Français a infligé une première défaite aux points à l’Ukrainien. «Il était dur et compliqué à boxer, il m’a piqué au 1er round et j’ai mis un genou à terre pour récupérer » indique David Spilmont. Le Nordiste a ensuite fait le forcing en harcelant Bohdan Myronets, qui n’avait d’autres solutions que s’accrocher, pour s’octroyer une magnifique victoire aux points en terre étrangère devant un espoir de l’écurie du champion du monde Letton.

A Evreux, ( Eure 27)

Le gymnase de l’institution Notre Dame Sainte François était comble avec 400 spectateurs pour le retour de la boxe dans la ville après deux ans d’absence. Huit affrontements amateurs et deux combats pros au programme et une première pour Maxime Roussel qui faisait office de speaker.

Un Maxime Roussel qui envisageait de faire un dernier combat pro devant son public, malheureusement sa main abimée avec une blessure à un métacarpe l’a contraint à reporter cette ultime sortie.

En poids mi-lourd, Martin Owono (8 v, 33 d, 3 n) qui mettra un terme à sa carrière en Janvier, boxait pour la dernière fois dans sa bonne ville d’Evreux. Il était opposé à Matthieu Raymond (1 v, 8 d, 1 n). Martin Owono s’était parfaitement préparé pour l’occasion, en croisant notamment les gants avec Matteo Hache. L’Ebroïcien, animé par la détermination de gagner avec la manière cette rencontre, n’a pas ménagé ses efforts pour livrer une belle prestation. Martin Owono a été à l’offensive pendant les  six rounds du combat, il l’emporte aux points (58-56). Martin Owono a encore une ou deux rencontres de prévues avant de tirer sa révérence après une carrière exemplaire où il aura rencontré le gratin de la boxe pro nationale.  

Le jeune poids moyen Christophe Mbori Endanga (2 v) a dominé largement aux points (40-36) Gary Mouhet (0 v, 2 d).  Christophe Mbori Endanga a remporté tous les rounds devant un Gary Mohet résistant et fort d’une carrière jalonnée de nombreux titres en pieds poings.

A Chateaubriant, Loire-Atlantique (44)

Un seul combat pro au centre municipal des sports de la ville avec la rencontre de poids welters entre Issa Mourzaev (12 v, 15 d, 4 n) et Benjamin Malingue (6 v, 2 d, 1 n) qui faisait son retour sur les rings après deux ans d’absence. Les deux boxeurs avaient été prévenus mercredi pour pallier à la défection d’un combat de lourd-légers.

Benjamin Malingue a été touché au 1er round par un coup au plexus qu’il a encaissé sans encombre, mais qui l’a incité à se méfier de la qualité du travail au corps de son rival. Il a offert une grosse opposition au Nantais avec sa boxe offensive et organisée. Le combat fut équilibré entre un Benjamin Malingue déterminé à réussir son retour et un Issa Mourzaev armé de ses redoutables frappes au corps. Le boxeur de François Riopedre, qui avait mis KO Meryl Vegas il y  a quinze jours à Nantes, a de nouveau réussi un crochet au foie qui a forcé Benjamin Malingue à poser un genou au sol en fin de 4eme reprise, le boxeur de Bressuire a rapidement récupéré pour terminer le combat en trombe. Un compte qui pèsera lourd dans la décision des juges en faveur d’Issa Mourzaev : 58-55, 58-55, 57-56.