Résultats des combats professionnels Français du 1 Octobre

Ce samedi 1er Octobre, deux réunions de boxe professionnelles se sont déroulées en France avec onze rencontres au programme

A Nantes

Cinq combats professionnels au Palais des sports de Beaulieu avec pour tête d’affiche l’invaincu Pierre-Hubert Dibombé (20 v, 1 n) contre le Tchèque Michal Ryba (7 v, 7 d).

Le boxeur Nantais qui effectuait sa rentrée après deux ans d’inactivité a prouvé qu’il n’avait rien de perdu de sa superbe et de son efficacité en surclassant son rival qu’il a mis KO au 4eme round. Trois rounds pour reprendre ses marques puis un premier crochet gauche en bas suivi d’un autre crochet gauche au foie à la 4eme reprise ont suffi à Pierre-Hubert Dibombé pour venir à bout de Michal Ryba. La précision du coup du Nantais fut telle que le boxeur Tchèque fut dans l’incapacité de se redresser avant le compte fatidique de dix.

«J’aurais aimé faire plus de rounds, au moins sept ou huit, indique Pierre-Hubert Dibombé, mais on ne va pas faire la fine bouche, il était solide et c’était un gaucher qui a remplacé il y a trois semaines Patrick Bois contre qui je devais faire une ceinture IBO. J’ai dû revoir ma tactique mais je suis satisfait du résultat. Maintenant on va discuter avec mon promoteur Gérard Teysseron et mon équipe pour une grosse échéance en Décembre à Nantes, j’aimerais revenir en super-moyens, ma véritable catégorie» conclut Pierre-Hubert Dibombé.

Dans un autre combat en poids mi-lourds, Kevin Thomas Cojean (26 v, 10 d, 2 n) a battu aux points (60-54, 59-55, 58-56) Mohamed Cherif Benchadi (4 v, 7 d, 1 n). Le Breton a maitrisé son combat devant un adversaire qui est resté menaçant avec ses coups lourds et imprévisibles. Kevin Thomas Cojean se concentre maintenant sur le championnat de France des mi-lourds qu’il doit disputer devant Hugo Kasperski le 13 Novembre à Clermont-Ferrand.

En poids lourd-léger, Brice Clavier (2v) a passé un gros KO 3eme à Mohamed Amin Ait Ani (1v, 1 d).

En super-légers, Issa Mourzaev (11 v, 15 d, 4 n) s’est imposé par KO au 6eme et dernier round devant Meryl Vegas (20 v, 5 d).

Enfin Sandy Meunier (1 v) n’a pas manqué ses débuts professionnels en s’imposant avant la limite (TKO 3) face à l’Ukrainienne Kateryna Drozd (0 v 2 d).

A Hénin-Beaumont

Six combats professionnels à l’espace François Mitterrand avec les débuts professionnels dans la catégorie des lourd-légers de l’ex champion de France amateurs, Gaëtan Ntwambe (1 v) qui s’est imposé avant la limite (TKO1) devant l’expérimenté Yoann Bloyer (20 v, 41 d, 2 n). Une droite suivie d’une autre et un crochet gauche à la face ont envoyé Yoann Bloyer au tapis.

Le poids moyen Kamel Benyattou (7 v, 1 d) a effectué une rentrée victorieuse en battant largement aux points (60-54, 60-54, 60-54) le Georgien Nodar Robakidze (16 v, 39 d, 6 d). Une victoire encourageante pour le Nordiste qui n’avait plus boxé depuis près de deux ans et un gros KO subi face à Anauel Ngamisengue.    

En poids légers, Anthony Deloffre (3 v) s’est imposé aux points (39-37, 39-37, 39-37) devant le Georgien Mikheil Gabinashvili (8 v, 25 d, 1 n).

En poids légers, Remy NGuema (6 v, 9 d) a renoué avec la victoires après trois défaites en battant aux points (58-56, 58-56, 58-56) Dylan Carlier (5 v, 3 d, 1 n) .

En poids welters, Younes Mehidi (2 V, 1 D) a battu aux points (40-36, 40-36, 40-36) le Georgien Giorgi Gotchoshvili (10 v, 20 d, 2 n).

Les poids super-légers Thibault Sergent (2 v, 4 d, 3 n) et Jimmy Wailly (4 v, 11 d, 3 n) se sont séparés sur un match nul (40-36, 37-39, 38-38) .