Search
Generic filters
Intranet
Boutique officielle

Tournoi de pré-sélection Equipe de France 2024 : mode d’emploi

Partager cet article sur 
Retour aux actualités

C’est désormais officiel : pour déterminer les athlètes les plus à même de participer aux épreuves qualificatives pour les JO de Paris 2024, la FF Boxe a choisi d’organiser, en février prochain, un tournoi interne à quatre dans chacune des catégories olympiques. En voici les modalités.

Placer tous les prétendants sur un pied d’égalité pour ne pas prêter le flanc aux accusations de favoritisme tout en ne se privant d’aucune force vive susceptible de défendre les couleurs de la Patrie sur les rings de Roland-Garros : tel est le fil d’Ariane dont ne s’est pas départie la Fédération. A cette fin, quatre représentants par catégorie de poids et par genre seront retenus, pour disputer ce tournoi franco-français, par le Comité de sélection de la FF Boxe, lequel se réunira, pour ce faire, le 19 décembre. Il sera composé du Président de la Fédération, du Directeur technique national, du responsable de la cellule d’optimisation de la performance et, bien sûr, des entraîneurs nationaux des collectifs élite masculins et féminins.

Sa décision concernant la désignation des athlètes habilités à s’aligner à cette échéance, également ouverte aux pros, sera le fruit de critères objectifs, cumulatifs et non optionnels.

Tout d’abord, des critères administratifs :

  • L’âge (selon la réglementation internationale de l’IBA), autrement dit, l’obligation d’être né(e) entre le 1er janvier 1984 et le 31 décembre 2005. Ce barème autorise à aligner des athlètes qui sont juniors sur le plan international mais seniors sur le plan national.
  • Être français au 18 décembre 2022 et posséder un passeport en cours de validité.
  • Être licencié à la FF Boxe, pour la saison 2022-2023 en ce qui concerne les amateurs, pour l’année civile 2022 (et s’engager à l’être pour l’année 2023) pour ce qui est des professionnel(le)s.
  • Ne faire l’objet d’aucune suspension pour dopage ou tout autre motif.
  • Être à jour de sa Surveillance médicale réglementaire (SMR) 2022 pour les Sportifs de haut niveau (SHN) et de ses examens médicaux pour les professionnel(le)s.

Ensuite, des critères sportifs :

  • Être ou avoir été inscrit(e) sur la liste ministérielle des Sportifs de haut niveau dans l’une des catégories suivantes - relève, senior ou élite - et ce, au cours des six dernières années.
  • Avoir été champion(ne) ou vice-champion(ne) de France senior amateur au cours des dix dernières années, sachant que le/la champion(ne) de France senior amateur 2022 de chaque catégorie olympique sera retenu(e) d’office.
  • Avoir été sélectionné(e), au cours des six dernières années, pour participer à une compétition internationale de référence : championnats du monde juniors ou élite ; championnats d’Europe des moins de 22 ans ou élite ; Jeux olympiques de la jeunesse ; Jeux européens et Jeux olympiques.
  • Avoir démontré sa capacité à faire le poids dans la catégorie olympique souhaitée au cours des six derniers mois.
  • Le palmarès international sera étudié pour départager les éventuel(le)s candidat(e)s remplissant l’ensemble de ces critères. En cas d’égalité, les décisions rendues à l’issue des confrontations directes entres les intéressé(e)s permettront de trancher
  • Chaque athlète se présentant à cette épreuve de sélection doit s’engager contractuellement à être disponible pour suivre l’intégralité du programme de préparation établi par la DTN jusqu’à la fin de la compétition considérée, autrement dit, les JO de Paris. Et ce, dans l’hypothèse où il/elle serait classé(e) numéro un ou numéro deux. Cela sous-entend l’absence de participation à des combats professionnels entre le 1er février 2023 et le 31 août 2024. Des modulations, à la discrétion de la DTN, sont éventuellement possibles en fonction des résultats obtenus par l’intéressé(e) aux Jeux européens.

La formule privilégiée est celle du round robin moins aléatoire que celle de l’élimination directe. Chaque pugiliste sera donc opposé aux trois autres, soit trois combats en trois jours.

A l’issue de ce rendez-vous, un classement sera établi en fonction des résultats obtenus et le boxeur/la boxeuse classé(e) numéro un de sa catégorie sera automatiquement sélectionné(e) pour participer aux Jeux européens de Cracovie (du 22 juin au 2 juillet 2023), première étape qualificative pour les Jeux olympiques 2024.

Découvrez aussi
crossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram