Search
Generic filters
Intranet
Boutique officielle

Résultats des pros français du week-end (03/12/22)

Partager cet article sur 
Retour aux actualités

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des résultats des pugilistes français qui ont combattu lors de ce premier week-end de décembre.

A Toulon,

En poids plume, Jérémi Parodi (43 v, 5 d, 1 n) a défait aux points (58-55, 58-55, 59-54) Thomas Barbier (11 v, 25 d, 1 n). Après quatre ans passés loin des rings, le Toulonnais a effectué une bonne rentrée devant un boxeur opiniâtre et bien meilleur que ne l’indique son palmarès. Quel que soit l’adversaire face à lui, Thomas Barbier se livre au maximum, Jeremy Parodi le savait puisque les deux hommes se sont déjà rencontrés. C’est d’ailleurs le Normand qui imprimait la cadence dès le 1er round en avançant sur le Varois qui était pris de vitesse et un peu débordé par le débit de coups de son rival. A la seconde reprise, Jérémi Parodi touchait Thomas Barbier avec une droite pour devenir l’un des rares à l’avoir envoyé au tapis. L’Argentanais récupérait rapidement et dominait le 4eme round avant que Jérémi Parodi ne retrouve ses jambes et sa science du ring pour maitriser son valeureux opposant.

Agop Margarian (5 v, 1 d) a gagné la finale du Critérium Espoirs 2022 des poids mi-lourds en battant aux points (39-37) Mehdi Benzebir (4 v, 1 d). 

Une finale qui aura laissé les spectateurs sur leur faim, les quatre rounds disputés étant trop peu engagés entre ces deux boxeurs prometteurs qui misaient sur la tactique et l’erreur adverse pour déclencher.  Mehdi Benzebir a montré quelques fulgurances avec son bras arrière tandis qu’Agop Margarian a passé sa droite sans jamais parvenir à être efficace. Le combat était serré et véritablement indécis comme en atteste la courte décision en faveur du visiteur.  

En poids Welter, Matthias Noto (5 v, 2 n) et Virgile de Gonzaga (11 v, 17 d, 4 n)  se sont quittés sur un match nul majoritaire (58-56, 57-57, 57-57).

A Vesoul,

Alain Christian Sangue (12 v, 8 d, 2 n) s’est adjugé la finale de la coupe de France 2021 des poids super-légers en battant aux Nathan Pineau Laib (9 v, 1 d). Le Nantais subit sa première défaite dans les rangs professionnels.  

En super-moyens, Lancelot Proton de la Chapelle (5 v, 1 d) Quentin Fontaine (3 v, 2 d, 1 n).

A Nice,

En poids super-moyens, Tarik Haddir (2 v) a enregistré une seconde victoire en battant avant la limite (TKO 4) Jean Nestor Nkoulou Mama (4 v, 2 d).

,

A Agneaux

Photo : Facebook Jean-Yves Lemarchand

Après une courte défaite aux points dans la catégorie des poids welters, Romain Lehot (6 v, 1 d) s’est relancé en super-welters en dominant aux points (60-54, 59-55, 59-55) Joseph Meyobene (4 v, 2 d, 2 n) au terme d’un combat disputé en six rounds entre deux des plus grands espoirs de la boxe pro  Bas-Normande.

Aux Abymes,

En poids lourd-légers, Jean-Jacques Olivier (15 v, 2 d, 1 n) a battu aux points (80-70) l'Argentin Roberto Dionicio Moreno (12 v, 11 d, 1 n). Jean-Jacques Olivier a fait compter son adversaire au 4eme et 7eme round.

En poids légers, Keshan Jacoby Koaly (2 v) a battu le Bosniaque Senad Karic (7 v, 13 d) par arrêt au 1er round suite à plusieurs voyages au tapis.

Retrouvez toutes les infos boxe professionnelle ICI

Découvrez aussi
crossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram