Premiers de Cordée pour aller encore plus haut

La FF Boxe et l’association Premiers de Cordée ont renouvelé le partenariat qui les lie depuis plusieurs années. Il ne pouvait en être autrement tant la concomitance de leurs objectifs respectifs les incite à continuer d’unir leurs forces.

Le rappel, en préambule de la convention, des missions respectives des deux parties fait office d’énoncé des motifs qui les poussent à interagir. En effet, la Fédération française de boxe est « en charge de diriger et de contrôler la boxe sur le territoire français, notamment au travers de l’aspect éducatif, social et solidaire, et a pleinement intégré dans sa stratégie globale une démarche de responsabilité sociétale ». De son côté, Premiers de Cordée « développe des actions citoyennes et d’intérêt général sur les axes sport pour tous et sport santé. Les deux programmes développés sont le sport à l’hôpital (sous la forme) d’initiations sportives à destination des enfants hospitalisés et les actions handisport (dans le cadre) d’initiations handisport et de sensibilisations au handicap à destination des enfants scolarisés et des entreprises. »

Le niveau d’exigence sera réel

Dès lors, les deux instances ont logiquement décidé de mettre en commun, pour le restant de l’olympiade, « leur savoir-faire en matière de développement du sport comme outil éducatif et, plus particulièrement, de développer la pratique de la boxe auprès des enfants hospitalisés et ou en situation de handicap dans le cadre du programme Sport à l’hôpital. » Dans cette optique, la Fédération s’engage à valoriser les ateliers de découverte de la boxe programmés auprès du public hospitalisé ou en situation de handicap et, plus précisément, des enfants. À cette fin, les comités régionaux de la FF Boxe seront explicitement incités à décliner ladite convention dans leur ressort territorial.

En la matière, le niveau d’exigence sera réel dans la mesure où Premiers de Cordée mettra en place une démarche qualité comportant la mise en œuvre, lors de ses actions, de divers critères tant qualitatifs que quantitatifs (nombre d’enfants concernés, répartition hommes-femmes, tranches d’âge visées etc.). De son côté, la FF Boxe désignera des intervenants pour animer les séances tout comme ces structures déconcentrées pourront être mobilisées pour mettre à disposition leurs compétences auprès des publics concernés.

Un échange de bons procédés

Plus largement et très classiquement, Premiers de Cordée assurera la promotion de la Fédération à l’occasion de tous les événements auxquels les deux entités participeront de concert. De même, cette dernière aura la possibilité de participer aux opérations impliquant les partenaires de Premiers de Cordée. Inversement, la FF Boxe plaidera la cause de l’Association auprès de ses membres lorsque ces derniers seront désireux d’implanter la discipline en milieu hospitalier. Enfin, Premiers de Cordée se verra octroyer des espaces destinés à accroître sa visibilité lors des diverses manifestations organisées par la Fédération.

Un échange de bons procédés qui atteste de nouveau, si besoin en est, que le noble art pour tous se décline aussi hors du ring.