Bandax, équipementier officiel de la FF Boxe

Le fabriquant de bandages a signé, avec la Fédération, un partenariat de trois ans qui court du 1er avril 2022 au 1er avril 2025. L’occasion de présenter ce concept innovant.

Bandax, quèsaco ? « C’est un bandage professionnel, réutilisable, lavable et personnalisable, résume Franck Romeo, son inventeur par ailleurs, Président de la société éponyme, cutman professionnel et cofondateur de la Formation Cutmen Nationaux. L’idée de départ est de reproduire pour chaque entraînement le bandage que l’on porte en combat. En effet, cela n’a pas de sens de passer plus d’une demi-heure à faire un bandage en vue d’un combat d’au maximum douze rounds mais de laisser les athlètes se protéger les mains de manière moins efficace avec tout et n’importe quoi, à l’entraînement, alors que l’on sait que c’est là que 90 % des blessures surviennent. »

À la clef, un bandage tout fait et assemblé comme une sorte de mitaine ou de sous-gant, destiné à tous les types de pratique (boxe pro, amateur ou même loisir). Deux formules sont possibles : soit une version déclinable selon les tailles standard (S, M, L, XL) pour un coût allant de 65 à 80 euros, soit du sur-mesure dont le prix oscille aux alentours de 200 euros. Dans le premier cas, il est nécessaire de mesurer, en divers endroits, sa main et son tour de poignet ; dans le second, le client reçoit un kit de moulage du poing, en particulier de la tête des métacarpes, à renvoyer ensuite à Bandax sachant que, là, diverses adaptations sont possibles, notamment si la personne souffre de pathologies articulaires, osseuses ou autres. Outre ses vertus prophylactiques, Bandax permet de gagner du temps et de… l’argent dans la mesure où il n’est plus nécessaire de se confectionner, à chaque fois, à la salle, son bandage ni d’acheter régulièrement ce qu’il faut pour cela.

Un produit réalisé manuellement

Pour acquérir une paire de Bandax, il convient de se connecter au site de la marque. Il est en outre possible de choisir la couleur que l’on souhaite, l’épaisseur du renfort etc. Chaque commande est unique et réalisée manuellement par Franck Romeo qui en coud les composantes (mousse, poches de gel, tissus…) selon les caractéristiques du client.

Pas étonnant que l’efficience de cet accessoire ait séduit le staff des Tricolores et plus largement la Fédération. À la clef, un contrat paraphé par les deux parties – lesquelles avaient déjà collaboré de manière informelle par le passé – au terme duquel Bandax se voit octroyer l’exclusivité de la fourniture de bandages aux équipes de France élite ainsi que la possibilité d’utiliser l’image et les supports de la FF Boxe pour l’ensemble de ses activités commerciales et marketing en France. Dans ce cadre, la société est en droit d’exploiter la mention « fournisseur officiel de la FF Boxe / des équipes de France de boxe ».

Une remise de 20 % aux clubs, aux comités et aux licenciés

En contrepartie, Bandax fournit à ces dernières et à leurs membres dûment identifiés une dotation de matériel annuelle. Par ailleurs, il est prévu qu’elle accorde prochainement, concernant les produits de sa boutique en ligne, une remise commerciale de 20 % aux clubs et comités de la FF Boxe et enfin, de 20 % aux licenciés de cette dernière avec les codes promo «clubs_ffboxe» ou «licenciés_ffboxe».

« Les mains des boxeurs et des boxeuses sont bien évidement prioritaires. A l’aune de ce constat, il était logique de s’associer à des spécialistes dont le cœur de métier est de protéger l’intégrité physique de ceux qui s’adonnent à notre discipline », justifie Dominique Nato, le Président de la FF Boxe