Le Pass’Sport reconduit

Pour favoriser le retour des pratiquants dans les clubs de sport, le Gouvernement avait mis en place, en 2021, le Pass’Sport. Forte de son succès, cette nouvelle allocation de rentrée sportive destinée à financer toute ou partie de l’inscription d’un jeune dans une association a été, cette année, renouvelée et étendue.

Pass’Sport, mode d’emploi

-> Pour qui ?

Le Pass’Sport est une aide d’un montant de 50 euros par enfant qui a vocation à financer intégralement ou partiellement son affiliation à un club et ainsi à lui permettre de participer aux activités qu’il organise. Et ce, de septembre 2022 à juin 2023. Il s’adresse aux :

– jeunes âgés de 6 à 17 ans (révolus), c’est-à-dire nés entre le 16 septembre 2004 et le 31 décembre 2016 et qui bénéficient de l’allocation de rentrée scolaire ;

– personnes âgées de 6 à 20 ans, c’est-à-dire nées entre le 1er juin 2002 et le 31 décembre 2016 et qui perçoivent l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ;

– adolescents et adultes âgés 16 à 30 ans, c’est-à-dire nésentre le 16 septembre 1991 et le 31 décembre 2006 et destinataires de l’allocation aux adultes handicapés ;

– aux étudiants jusqu’à 28 ans bénéficiant d’une bourse d’enseignement supérieur sous conditions de ressources financée par l’État, d’une aide annuelle des Crous ou d’une bourse délivrée par les conseils régionaux pour les formations sanitaires et sociales. C’est là une nouveauté par rapport à la saison précédente.

-> La procédure

Concrètement, les familles éligibles au Pass’Sport recevront, cet été, un courrier à en-tête du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports les informant qu’elles sont éligibles à cette allocation de 50 euros par enfant. Elles devront ensuite présenter ce document, entre le 1er juillet et le 31 octobre 2022, au moment de l’inscription au sein de l’association de leur choix pour bénéficier d’une réduction immédiate de 50 euros sur le coût de l’adhésion et/ou de la licence. Sachant que le Pass’Sport est cumulable avec les autres aides mises en place notamment par les collectivités.

La marche à suivre pour les clubs

Le Pass’Sport peut être utiliséauprès des associations :

– affiliées à une fédération sportive agréée par le ministère des Sports, telle la FF Boxe ;

– agréées JEP (Jeunesse et éducation populaire) ou Sport exerçant dans les Quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV) et/ou soutenues par le programme Cités éducatives de l’État.

Pour trouver un club de boxe ou autre près de chez soi, une cartographie des structures concernées par ce dispositif a été mise en ligne par le ministère des Sports : https://sports-sgsocialgouv.opendatasoft.com/pages/pass-sports/

De leur côté, les clubs qui ont fait bénéficier les jeunes de cette aide doivent envoyer une demande de remboursement sur leur compte ASSO. Dans ces conditions, ils peuvent solliciter les Comités départementaux olympiques et sportifs (Cdos), les Comités régionaux olympiques et sportifs (Cros) et les fédérations dont ils dépendent pour les accompagner dans leur démarche de création d’un compte ASSO.

Par ailleurs, une fois la demande de remboursement effectuée, les Cdos, en tant que tiers payeur, font le lien entre les services de l’État chargés de la mise en œuvre du Pass’Sport et les clubs pour assurer le remboursement de ces derniers. Ce sont donc à ces instances-là que ceux de la FF Boxe doivent s’adresser pour intégrer ce dispositif et ainsi étoffer leurs effectifs.

L’État ambitionne, grâce au Pass’Sport, de favoriser l’inscription de 6,7 millions d’enfants et jeunes adultes dans un club sportif tout au long de l’exercice 2022-2023. Gageons qu’un tel coup de pouce, réclamé par l’ensemble des acteurs du sport français, profitera pleinement au noble art.