Trois questions à Sofiane Oumiha

Après votre déconvenue au dernier championnat du monde, avez-vous eu le temps de discuter avec vos entraîneurs de l’équipe de France et de votre club ?

Oui j’ai parlé avec mon staff pour voir ce qui n’a pas fonctionné et apporter un plus à ma boxe. Les adversaires m’observent et je ne peux rester sur mes acquis pour briller dans les grands tournois.

Pensez-vous être aussi performant à 63 qu’à 60 Kg, si oui, quels changements avez-vous apporté à votre boxe ?

Je pense que je suis aussi performant, je peux même dire que je me pose d’avantage sur mes appuis. J’ai pris un peu de masse, mais le but n’est pas de changer ma boxe …

Les championnats du monde n’était pas qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. Pouvons-nous dire que cette défaite (dans votre nouvelle catégorie) n’est pas grave, mais plutôt bénéfique pour certains réglages avant les prochains tournois ?

Oui totalement, nous allons dans ce sens avec le staff. Pour autant, le but était tout de même la place de champion. À six mois des qualifications et à 1 an des jeux, il est temps d’apporter quelque chose de nouveau.

* Ces Championnats du monde n’étant pas qualificatifs pour les Jeux Olympiques, les billets pour Tokyo 2020 seront distribués lors d’un tournoi continental (celui pour l’Europe aura lieu du 13 au 23 mars à Londres) et d’un autre pour le monde entier (13 au 23 mai à Paris).