Tournoi Alexis Vastine : Résultats des français(es)

Chose pas si fréquente que cela, la France accueille, du 28 au 30 octobre, à La Chapelle-sur-Erdre, en Loire-Atlantique, la première édition d’une épreuve internationale qui s’annonce de toute beauté. Le plateau était royal, ce qui est en soi un exploit en ces temps de pandémie qui affectent la programmation et le déroulement des manifestations sportives.

Retrouvez ci-dessous les résultats des français ainsi qu’une présentation de l’événement :

Résultats

Mercredi 28 octobre

Demi-finales

52 Kg : Abraham Perez (USA) bat Théo Ticout
Combat serré contre un américain expérimenté, Théo paye son manque de netteté dans ses actions. Trop brouillon, il commet des erreurs de défensives et ne se montre pas assez dominateur sur l’ensemble du combat.

Quarts de finale

57 Kg : Selim Bouaita bat Bruce Carrington (USA)
Face à un des meilleur boxeur de l’équipe américaine, Sélim travaille en série et s’oblige à une activité importante. Le gain du combat est dû à une volonté et activité plus importante de notre représentant.

Tour préliminaire

-51 Kg : Wassila Lkhadiri bat Ellis Willetts Tori (ENG) – 3/0

+91 Kg : Mourad Aliev bat Satish Kumar (IND)
Après 8 mois sans compétition, Mourad a du s’employer pour endiguer la fougue d’un indien plus petit. Le manque de ring et de rythme ont rendu la fin du combat haché et accroché. Le tour suivant sera meilleur !

Jeudi 29 octobre

Tour préliminaire

-51 Kg : Caroline Cruveillier bat Ellis Willetts (ENG)

Demi-finales

-57 Kg  : Medina Andre Selma (USA) bat Mona Mestaien – WO

-57 Kg  : Samuel Kistohurry bat Selim Bouaita – 3/0

-57 Kg  : Stéphanie Thour (SWE) bat Amina Zidani – 2/1

-57 Kg : Kavinder Bisht (IND) bat Benik Melkunian – 3/0

-63 Kg : Lounes Hamraoui bat Shiva Thapa (IND) – 3/0

-63 Kg : Hugo Grau bat Charle Sheehy (USA) – 2/1

-91 Kg : Soheb Bouafia bat Scott Forrest (SCO) – 3/0

Vendredi 30 octobre

Finales

-51 Kg : Wassila Lkhadiri – GWO

-69 Kg : Emilie Sonvico bat Karolina Koszewska (POL) – 3/0

-57 Kg  : Samuel Kistohurry bat Kavinder Bisht (IND) – 3/0

-63 Kg : Hugo Grau bat Lounes Hamraoui – 3/0

+91 Kg : Richard Torres Junior (USA) bat Mourad Aliev – WO

Contexte

Le confinement a parfois eu du bon quand il a été source de bonnes idées. Arbitre AIBA étoilé, Emmanuel Bouvet en a eu une et pas des moindres : celle de monter de toutes pièces une tournoi international amateur d’envergure qu’il entend au demeurant pérenniser. Pour cela, il a contacté les staffs des équipes de France seniors afin de les sonder et, le cas échéant, de placer cette compétition a un moment opportun dans la programmation qui est la leur en vue de l’échéance tokyoïte de 2021. Devant l’écho plus que favorable qu’il a reçu, il a persévéré dans sa louable entreprise. Après avoir songé à sa ville du Mans pour accueillir l’évènement, avant que cette possibilité s’avère impossible pour des raisons logistiques, il a opté pour l’établissement Westotel à La Chapelle-sur-Erdre dans la toute proche banlieue de Nantes, sous la houlette du comité régional des Pays de la Loire, organisateur officiel de cette étape majeure du calendrier.

« Une démarche d’accompagnement, de performance et de sélection »

Si l’épidémie de Covid-19 et son lot de mesures restrictives qui en sont le corollaire ne font pas des leurs, une dizaine de nations occupant le haut du pavé de la scène planétaire devraient être de la fête. L’encadrement des Tricolores souhaitait en effet impérativement leur venue avant que leurs ouailles puissent s’étalonner face au gratin. Parmi les pays attendus, lesquels ont répondu présent sans se faire prier, conscients qu’une telle opportunité ne se présenterait pas deux fois, figurent donc l’Angleterre, les USA, l’Irlande, l’Italie, l’Espagne, l’Inde, la Suède, la Finlande etc. A noter que les combats auront lieu au sein de même de l’hôtel où deux rings seront aménagés. En revanche, ils se tiendront à huis clos pour limiter les risques de contamination et de formation d’un cluster.

Qu’importe sur le strict plan sportif. Les entraîneurs nationaux y aligneront en effet la crème de la Patrie afin qu’elle ait l’opportunité de profiter d’une opposition qui s’annonce très relevée. Chez les féminines, la priorité sera donnée aux filles encore en lice au Tournoi de qualification olympique (TQP) européen qui doit reprendre, à Londres, en début d’année prochaine, au stade où il avait été interrompu. Mona Mestiaen, Maïva Hamadouche, Émilie Sonvico et Davina Michel seront donc là pour parfaire leur préparation et effectuer de précieux réglages avec l’ambition de décrocher la timbale outre-Manche. D’autres boxeuses en concurrence et susceptibles de représenter la France lors du TQO mondial seront également testées, en particulier en -51 kg, en -57 kg et en -69 kg. Et ce, afin que toutes aient la possibilité de montrer ce qu’elles sont capables de faire contre les meilleures étrangères. « Nous sommes pleinement dans une démarche d’accompagnement, de performance et de sélection », résume Anthony Veniant, entraîneur national responsable du collectif féminin senior.

Une portée symbolique et émotionnelle supplémentaire

Même leitmotiv chez ces Messieurs sachant que pour une majorité d’entre eux, il s’agira de la première compétition internationale depuis le début du déconfinement. L’ensemble des collectifs seniors sera donc mobilisé, quitte à ce que pour cause de nombre élevé de participants, la formule du tournoi de décline, chez les hommes, sous forme de poules désignant chacune un vainqueur. La visée est double : mettre à l’épreuve ceux qui ont les Jeux de Tokyo dans le collimateur et permettre aux membres du groupe relève d’emmagasiner une appréciable expérience quand bien même se projettent-ils davantage sur Paris 2024. Autant dire que là aussi, les résultats des uns et des autres seront dûment pris en compte par les coachs et viendront étayer leurs futures décisions.

« Cela va être un très beau tournoi. Il porte, de surcroît, le nom d’Alexis Vastine et lui est dédié, ce qui lui confère une portée symbolique et émotionnelle supplémentaire même si à cause du contexte sanitaire, nous ne bénéficierons pas du soutien du public », conclut John Dovi, manager général des équipes de France seniors masculines, qui espère bien que ses troupes seront à la hauteur.

L’événement sera accessible aux fans de boxe grâce à une diffusion en Live Streaming sur notre site internet !

affiche tournoi international alexis vastine nantes 28 octobre ffb federation française de boxe