La préparation olympique reprend pour les Bleu(e)s !

Le collectif hommes de l’Equipe de France a fini l’année 2020 par la « Cologne Boxing World Cup » alors que son pendant féminin avait effectué sa dernière sortie officielle sur le tournoi Liventsev, en Biélorussie. Des performances abouties pour les deux collectifs avant de souffler un peu en fin d’année.
Le répit fut de courte durée pour l’escouade tricolore qui reprend sur les chapeaux de roues en 2021, la course à la qualification olympique n’attend pas !

Une mise au vert glacée

Le collectif féminin s’est envolé le 5 janvier pour l’Espagne et le massif montagneux de la Sierra Nevada. L’Equipe de France à pour habitude en année olympique de prendre de la hauteur pour travailler en condition d’hypoxie ; entendez par là que la faible densité d’oxygène dans l’air en altitude favorise le transport de ces molécules par le sang jusqu’aux organes.
Au programme de ce stage, préparation physique en salle et en extérieur puis mises de gants avec le collectif espagnol, pour retrouver des sensations sur le ring après la coupure de fin d’année. 10 jours intenses pour lancer 2021 et se mettre dans les meilleurs conditions avec comme objectif, dans un premier temps, le Tournoi de qualification européen à Londres au mois d’avril.

Mise en jambe à l’INSEP pour le collectif masculin

Pas une journée à perdre ! Les Bleus se sont donnés rendez-vous à l’INSEP dès le 2 janvier pour reprendre le rythme et travailler physiquement. Ils iront rejoindre le collectif féminin en Espagne ce samedi pour eux aussi bénéficier des bienfaits de l’altitude et faire des oppositions avec leurs homologues hispaniques. Ces stages qui sortent de l’ordinaire sont également de bonnes occasions pour le staff de l’Equipe de France de faire vivre de nouvelles expériences aux boxeurs et de travailler la cohésion de groupe. La boxe a beau être un sport individuel la vie de groupe fait partie de la mise en condition mentale, un aspect essentiel de la performance sportive.