Guillaume Frenois pour une ceinture WBA vendredi à Saint-Quentin

Ce vendredi 15 Octobre  le Boxing Club de Saint Quentin et son président Pascal Cordier organise un grand gala au célèbre Palais des Sports de la ville. Quatre combats professionnels Franco-Français équilibrés figurent au programme où la tête d’affiche sera tenue par le championnat WBA Continental des poids légers entre Guillaume Frenois (48 v, 2 d, 1 n) et l’Italien Guiseppe Carafa (14 v, 4 d, 2 v).

En quinze années de professionnalisme, Guillaume Frenois a tout gagné,  du Tournoi de France au championnat d’Europe en passant par le titre national et des ceintures WBC et IBF. Ne manque plus qu’un titre mondial pour compléter l’un des plus beaux palmarès actuels de la boxe tricolore. A 38 ans et après 51 combats professionnels, « Gui-Gui » ne donne aucun signe de déclin, ce qui est assez phénoménal dans les petites catégories « je ne m’entraine pas deux mois avant mes combats mais toute l’année. Je suis toujours prêt à combattre » indique « l’Expert ». Son adversaire Italien n’est pas un inconnu puisqu’il avait opposé une bonne résistance à Massi Tachour pour le titre de l’Union Européenne des poids super-légers. Guillaume Frenois est classé n°10 à l’IBF dans la catégorie des poids super-plumes mais il fera sa rentrée en poids légers dans une autre fédération mondiale « Par rapport aux opportunités, aux ceintures  et aux adversaires libres et puis aussi par rapport au poids après un an sans boxer. Avec cette ceinture, je peux me classer en WBA en poids légers ». 

Guillaume Frenois se déclare prêt et apte à briller dans la catégorie. « Je veux voir comment je me comporte à ce poids, je me sens fort, j’ai fait une grosse préparation avec de bonnes mises de gants avec Yvan Mendy, j’ai aussi croisé les gants avec Farid Kurbanov le challenger Européen de Samir Ziani et avec d’autres boxeurs. Je sais que je suis bien, les sensations sont bonnes. Je n’ai pas de promoteur mais j’ai la chance d’avoir Mr Pascal Cordier et la ville de Saint-Quentin pour m’organiser cette ceinture internationale.»

Guiseppe Carafa a boxé en super-légers et Guillaume Frenois vient des super-plumes, peu importe, le Saint-Quentinois confesse qu’à son niveau, il ne peut que boxer de bons adversaires « Carafa est un bon boxeur, très résistant. Je l’ai pris au sérieux et je me suis préparé en conséquence ». Guillaume Frenois ne cherche pas d’excuse concernant le seul véritable revers de sa riche carrière, tout juste s’il confie qu’une blessure au nez survenue rapidement lors de son championnat du monde face à Tevin Farmer l’a diminué pour être pleinement à la hauteur de l’enjeu de ce soir-là. Une nouvelle chance serait-elle envisageable ? « Si on m’appelle pour un gros titre, quelle que soit la catégorie, légers ou super-plumes, j’y vais, bien sûr ». Une consécration mondiale qui serait amplement méritée pour cet exemplaire champion.

Une alléchante Finale de la Coupe de France Elites

Un autre combat retiendra l’attention avec la finale de la Coupe de France Elites des poids mi-lourds qui opposera Daniel Blenda Dos Santos (16 v, 1 d) à Mehdi Privat (5 v, 2 d).   

Une finale digne d’un championnat de France tant les deux boxeurs possèdent de réelles qualités pugilistiques. Le punch et l’agressivité de Daniel Blenda Dos Santos contre la mobilité et la science du contre de Mehdi Privat, un combat attendu et véritablement indécis qui devrait être un des sommets de cette soirée Saint Quentinoise.

En poids mi-lourds, l’invaincu Dylan Averlant (6 v, 1 n) recevra la réplique de Yannick Ngaleu (6 v, 5 d) dans un combat conclu en six reprises.

Le jeune super-welters John Laffont (1 v, 2 d, 1 n) rencontrera en quatre rounds Kamel Guercif qui effectuera ses débuts dans les rangs professionnels. Enfin Mourad Maizou effectuera son premier combat pro en poids super-coqs devant Thibault Letray (1 v, 1 d, 1 n), toujours en quatre reprises.

Six combats amateurs compléteront la soirée.

Informations pratiques:

Passe Sanitaire obligatoire

Billetterie disponible au Palais des Sports ou dans les bars spécialisés. TicketNetAuchan Saint-QuentinCoraE.Leclerc ou encore au siège du Boxing Club Rue de Fayet à St Quentin pour les places les plus proches du Ring .

Tarifs Gradins 12€ – Chaises Ring 25 € . Gratuit pour les moins de 10 ans – Début des combats 18h00 – Buvettes et Restauration sur place

.