Search
Generic filters
Intranet
Boutique officielle

Emma Gongora vainqueur, Carlos Takam s'incline

Partager cet article sur 
Retour aux actualités

Hier soir au casino de Montréal, l'ex championne de France des poids légérs, Emma Gongora (5 v, 2 d) s'est imposée aux points (57-54, 57-54, 57-54) face à la canadienne Martine Vallieres Bisson (5 v, 2 d). Le poids lourd Carlos Takam (39 v, 7d, 1 n) s'est quant à lui incliné aux points (96-92, 96-92, 97-91) devant l'invaincu Russe Arslanbek Makhmudov (15 v).

Pour son premier combat à l'étranger, la marseillaise s'est montrée à son avantage en dominant, parfois outrageusement, sa rivale du soir qui partait favorite. Emma Gongora n'a pas laissé une minute de répit à la canadienne tout au long des six rounds. Emportée par sa fougue et son envie de bien faire, la française a écopé de deux avertissements pour coups donnés derrière la tête, un au 3eme round et un autre, bien sévère celui-là, au 6éme. Emma Gongora avait auparavant fait la différence au pointage en envoyant Martine Vallieres Bisson au tapis sur un contre du droit au 2eme round. Avec un peu plus d'efficacité dans ses coups, Emma Gongora aurait pu obtenir une victoire avant la limite. En étouffant son adversaire par son pressing et son débit de coups, l'ex championne de France a obtenu la plus probante victoire de sa jeune carrière en boxe anglaise.

Emma Gongora est une transfuge de la boxe pieds-poings qui s'est convertie en boxe anglaise en 2020, sa progression est constante, son style est spectaculaire et cette victoire convaincante au Canada pourrait lui ouvrir de nouveaux horizons.

Carlos Takam à la hauteur de l'évènement

La majorité des observateurs n'accordaient que peu de chances à Carlos Takam d'entendre le gong final tant le russe Arslanbek Makhmudov faisait figure d'épouvantail. Le russe avait acquis l'ensemble de ses victoires avant la limite et peu de poids lourds sont volontaires pour le croiser sur un ring. Trois ceintures étaient en jeu lors de ce combat, la NABA, NABF et surtout la ceinture WBC Silver des poids lourds, synonyme de potentielle chance mondiale WBC.

Carlos Takam a déjoué les pronostics en mettant en évidence les carences défensives du géant entrainé par Marc Ramsay. Pourtant tout avait mal commencé pour Carlos Takam, moins d'une minute de combat et il se retrouvait au tapis après avoir encaissé une grosse droite sur le haut du crâne. Arslanbek Makhmudov usait de tout son poids pour s'appuyer sur le franco-camerounais et l'épuiser. Carlos Takam récupérait rapidement et ses crochets des deux mains surprenaient plus d'une fois le russe qui ne s'attendait probablement pas à une telle opposition de la part d'un boxeur de 41 ans.

Au fil des rounds, Carlos Takam réussissait l'exploit de faire reculer Arslanbek Makhmudov pour le pousser dans ses retranchements, il livrait un magnifique 7eme round avant de se faire toucher par un coup à la limite de la régularité et subir un 2eme compte. C'est lui qui finissait le plus fort en secouant encore le russe avec ses crochets des deux mains. Le franco-camerounais s'incline avec les honneurs tout en étant le 1er boxeur à tenir la limite face à Arslanbek Makhmudov.

Découvrez aussi
crossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram