Championnats de France pro

Documents

INFORMATIONS ENCHÈRES

Les informations sur les enchères pour l’attribution de l’organisation des championnats de France sont disponibles dans les classements professionnels.

Les enchères conclues après la dernière mise à jour des classements sont indiquées ici :

Catégorie Super Mi Moyens :  Fouad EL MASSOUDI vs Romain PERON
 Le 22 février 2020 à Ergue Gabéric
 Organisateur : ERGUE BOXING CLUB   
Catégorie Super Mi Lourds :  Co-challengers : Thomas FAURE vs Tony AVERLANT
 Le 25 janvier 2020 à Chateauroux
 Organisateur : BBC LABO FENIOUX
CATEGORIE Mi MOYENS Catégorie Mi Moyens : Yahya TLAOUZITI vs Mohamed KANI
 Le 18 janvier 2020 à Montpellier (Palais des sports René BOUGNOL)
 Organisateur : OMNISPORTS FIGUEROLLES MONTPELLIER 

INFORMATIONS GENERALES

Le titre de Champion (ne) de France est la propriété de la Fédération Française de Boxe. Le titre est décerné dans chacune des catégories de poids définies par le Code sportif. La F.F.B délègue à la Ligue Nationale de Boxe Professionnelle le déroulement et le contrôle de cette compétition.

La Fédération Française de Boxe offrira une ceinture au champion (ne). Celle-ci sera remise par un de ses membres ou le Président du comité régional du lieu de la compétition.

Les Championnats sont organisés, soit par des clubs affiliés, soit par des organisateurs professionnels agréés et licenciés de la F.F.B, soit par la Ligue Nationale de Boxe Professionnelle. L’organisateur qui a obtenu les enchères ou signé les contrats est dans l’obligation d’organiser le combat aux lieu et date prévus.

ADMISSIBILITE

·    être licencié pour l’année civile en cours,

·    avoir la nationalité française.

·    être classé par la Ligue Nationale de Boxe Professionnelle dans le Groupe A ou B (prochainement Elite 1)

·      Pour les Féminines : avoir disputé au moins 3 combats.

DEFENSES OBLIGATOIRES

Le champion de France devra défendre son titre au minimum 2 fois dans l’année civile face au challenger officiel désigné par la Ligue Nationale de Boxe Professionnelle dans les dates définies par celle-ci. Le Champion de France doit défendre son titre dans un délai de 4 mois à partir de la date fixée par la Ligue Nationale de Boxe Professionnelle.

Il n’y a plus de mise en jeu volontaire. La Champion de France doit défendre son titre dans un délai de 4 mois contre son challenger officiel désigné par la Ligue Nationale de Boxe Professionnelle.

Le boxeur ne pourra disputer aucun combat (même international) avant la date du déroulement prévu du Championnat de France durant une période de 28 jours francs.

FORFAITS EN CAS D’ENCHERES ATTRIBUEES.

Tout boxeur qui déclare forfait dans une compétition nationale, quel que soit le motif, se verra instantanément suspendu pour une durée de 90 jours à partir du jour de l’officialisation de son forfait.

Le Champion de France en titre ou le challenger désigné par la LNBP qui déclare forfait sera rétrogradé au classement et déclaré inéligible aux Championnats de France durant 1 an.

Les boxeurs forfaits de poids seront automatiquement convoqués en commission de discipline.

ABANDON DE TITRE

1.  Si le Champion de France souhaite abandonner le titre national, ou le challenger ou co-challenger leur position, ils doivent en informer la Ligue Nationale de Boxe Professionnelle. Un courrier cosigné par le boxeur, l’entraîneur responsable et le président du club devra parvenir à la FFB avant la date limite du dépôt des enchères.

2.  Si le Champion abandonne le titre ou le challenger ou Co-challenger sa position alors que le combat a déjà été attribué à un organisateur et le contrat signé, une pénalité de 3000,00€ devra être versée à la FFB. Il ne pourra prétendre à l’autorisation de disputer un autre combat tant que la pénalité ne sera pas versée.

3.  Si le titre de champion de France devient vacant, celui-ci sera disputé entre le challenger et le boxeur le mieux placé au classement et disponible dans les délais.

PERTE DE TITRE

Un champion de France perdra son titre dans les conditions suivantes :

  1. S’il n’est pas licencié au 31 mars de l’année en cours.

2.   S’il ne répond pas aux formalités de la pesée

3.   Si à cause d’une maladie, d’un accident ou pour une autre raison il est inapte à boxer

4.   S’il a un résultat positif à un contrôle anti-dopage la décision du combat est rendue  « no contest ».

5.   Si une mesure disciplinaire de suspension l’empêche d’honorer son contrat

Si le champion a perdu son titre pour une des raisons précitées, le boxeur le mieux placé au classement officiel après le challenger officiel et disponible, sera désigné Co-challenger.

6.     Si le titre n’est pas défendu durant une année, le champion perd son titre. Y compris en cas d’absence ou de refus de la position de challenger officiel.

7.     Titres EU – Le champion abandonnera son titre dès que les négociations privées ou les enchères seront validées par l’EBU.

8.     Titres Européens E.B.U  

Si le champion de France en titre reçoit une offre de combat pour devenir challenger ou co-challenger pour le titre EBU (Championnat d’Europe) ou EU et s’engage à y participer, il perd son titre et devient inéligible.

Le titre de champion de France devient vacant. En cas de défaite, il sera classé challenger n° 1.

Si le challenger ou co-challenger est sollicité pour un titre EBU ou EU, il devient alors inéligible et sera reclassé, en cas de défaite, dans les 3 premiers.

9.     Titres Mondiaux

Si le champion de France en titre reçoit une offre de combat pour devenir challenger officiel pour un titre mondial et s’engage à y participer, il perd son titre