La boxe professionnelle normande tient sa commission

Le comité régional de Normandie présidé par Mr Michel Corbières a créé une commission régionale de boxe professionnelle qui sera chargée d’analyser la problématique de la boxe professionnelle normande.

Le bureau composé d’un président en la personne de Salem Hamraoui et de trois membres ; Davide Nicotra, Franck Tesseidre et Jean Louis Lehot, s’est réuni pour pour une première samedi à Carentan, quelques heures avant le grand gala organisé le soir même par le Noble Art de Carentan.

Salem Hamraoui a lancé les débats en expliquant la principale mission de cette commission :

 « Notre réflexion portera sur le développement de la boxe pro en Normandie . Il y a 22 boxeurs professionnels dans la région, nous travaillerons sur diverses pistes pour mettre en place un plan d’action avec l’objectif de trouver des solutions pour que ces  combattants puissent exercer leur métier ».

 L’entraîneur rouennais a ensuite précisé son introduction : « Il faut innover pour avancer, pourquoi ne pas réfléchir en concertation avec les clubs intéressés à la création d’une Team de boxe professionnelle de Normandie ?  Cela peut nous aider à démarcher des sponsors normands attachés à l’identité régionale. Cette entité peut constituer un atout supplémentaire lors des demandes de subventions auprès des départements et de la région. Cette initiative est unique en son genre dans l’hexagone »

La commission s’accorde sur la nécessité de proposer aux clubs une charte pour que chaque organisation normande intègre, dans la mesure du possible, des boxeurs et boxeuses de la région à leurs programmes.

Quatre axes de travail ont été adoptés par le bureau et seront étudiés dans un proche avenir :

– Organisation des regroupements et de stages pour nos boxeurs professionnels avec nos élites amateurs accompagnés de leurs entraîneurs.

– Communication et suivi de nos boxeurs sur le site web de notre comité.

– Création d’une académie Davide Nicotra de boxeurs performants sélectionnés lors de leurs regroupements.

– Initier et encourager des rencontres inter régionales si d’autres régions suivent le mouvement.

Ces actions permettront de développer la boxe professionnelle normande qualitativement et quantitativement.