Iles de loisirs, Paris Sport Dimanche: à vos marques, prêts, été !

Pour la troisième année consécutive, le collectif Esprit Boxe, composé de membres, actuels ou anciens, des équipes de France, interviendra sur six îles de loisirs franciliennes pour y promouvoir le noble art, ses valeurs et ses vertus.

Çà et là en Île-de-France, Esprit Boxe va donc proposer, pendant trois à cinq jours, des initiations sur un ring gonflable qui sera, à chaque fois, installé dans un Village sport vacances. Et ce, sur six îles, celles de Saint-Quentin-en-Yvelines, de Draveil, de Buthiers, de Torcy, de Jablines et de Bois-le-Roi. Le tout, du 11 juillet au 19 août1. Le profil des publics qui seront conviés sera très variable. Il pourra s’agir aussi bien d’enfants que d’adultes, de personnes en situation de handicap, de jeunes issus de maisons de quartier etc.

« Le but est vraiment de faire aimer la boxe aux gens »

Ce genre d’événement est aussi l’occasion de passer le témoin et de susciter une vocation de transmission chez les athlètes d’Esprit boxe, les anciens de l’association épaulant les nouveaux venus en matière d’encadrement pour assurer une appréciable continuité, tous étant, a minima, titulaires du prévôt fédéral. Cette année, sont notamment impliqués Samir Machrouh, Sthélyne Grosy, Thaïs Larché, Maxime Devignaud, Anthony Bret, Nassim Hamitouche, Alvin Zeffou, Christopher Missengue ou encore, Ambrine Zitouni.

Selon l’organisation prévue sur certains sites, des créneaux seront réservés aux centres de loisirs tandis sur d’autres, l’accueil se fera au fil des arrivées, quel que soit le type de participants. Il sera aussi possible que des clubs environnants se joignent à cette action – financée par la région Île-de-France, laquelle est partenaire de la FF Boxe – en l’animant pour se faire connaître et, qui sait, enrôler, dans leurs rangs, de futurs licenciés. A l’inverse, Esprit Boxe orientera systématiquement vers une association affiliée à la FF Boxe ceux désireux d’aller plus loin.

Esprit Boxe a fait découvrir la boxe à de nombreux volontaires au Stade de France, retrouvez les cet été en région parisienne

Chaque séance s’étendra d’une quinzaine à une quarantaine de minutes selon l’affluence du moment, les gants étant fournis par Esprit Boxe. Bien sûr, plus la durée sera importante, plus la déclinaison de la discipline sera exhaustive. Le contenu sera, dans tous les cas, peu ou prou identique. L’intervenant présentera son parcours, expliquera ce qui l’a séduit dans le noble art et passera en revue les fondamentaux (position de garde, déplacements, direct, crochet et uppercut). Le tout étant souvent agrémenté par des exercices ludiques à deux mais toujours sans contact. « Le but est vraiment de faire aimer la boxe aux gens et de leur faire découvrir les différentes formes de pratique pour qu’ils comprennent que la boxe, ce n’est pas uniquement donner des coups, c’est aussi du cardio, de la technique, du renforcement musculaire etc. », résume Samir Machrouh, cofondateur et responsable d’Esprit Boxe.

Paris Sport Dimanches gants aux poings

Dans la même logique, Esprit Boxe est présent tous les dimanches, du 22 mai au 16 octobre, au Parc Martin-Luther-King, dans le XVIIe arrondissement de la Capitale, dans le cadre de l’opération Paris Sport Dimanches mise en place par le CNOSF et la Mairie de Paris. Et ce, lors de deux tranches horaires, 10 h 00-11 h 00 et 11 h 00-12 h 00. Le but est, là encore, de solliciter les fédérations pour faire connaître gratuitement leur sport aux Parisiens, adolescents comme adultes, en amont des Jeux de 2024.

Le fait de disposer d’une heure d’enseignement et de pouvoir revenir chaque semaine permet de débuter un véritable apprentissage de la chose pugilistique. « Il s’agit en quelque sorte d’un mini-club de cinq mois avec une majorité de femmes, explique Samir Machrouh. On constate une vraie évolution dans les acquis car on a la possibilité d’approfondir les choses. » Et de franchir le pas à la rentrée en se licenciant à la FF Boxe.

1 Renseignements sur les page Facebook et Instagram d’Esprit Boxe