Prise de parole du président de la FF Boxe

Le Président de la Fédération française de boxe, André Martin, s’adresse à la communauté de la boxe suite aux annonces gouvernementales sur l’évolution de la crise sanitaire liée au Covid-19 en France.


En raison de cette mauvaise épidémie qui nous confine tous, nous ressentons des inquiétudes, des soucis, des interrogations sur les conséquences de cette inactivité pugilistique. Je reçois, j’écoute les doléances, les vœux de certains d’entre vous sur l’arrêt de notre activité. Nos clubs sont fermés, des compétitions ont été supprimées, cette situation est difficile mais il nous faut nous tenir prêts pour relancer l’activité dès que cela sera possible et limiter les impacts négatifs pour notre sport.

Depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, la Fédération française de boxe a accompagné ses licenciés à travers son site internet et ses réseaux sociaux en les informant sur les mesures à prendre pour lutter contre les effets négatifs de la cessation de la pratique et en les aidant à maintenir leur niveau d’activité physique.

En parallèle, la reprise de l’activité a été, et est toujours, l’une des principales préoccupations de la FF Boxe qui travaille régulièrement sur la question avec le Ministère des sports, l’Agence du sport et le Comité National Olympique et Sportif Français. Les décisions qui seront prises dans les prochains jours, les aides, mesures qui pourront être dessinées par ces structures seront portées à votre connaissance, les discussions sont en cours. Certaines mesures ont déjà été prises et vous ont été communiquées, comme le lancement de la campagne de subvention du Projet Sportif Fédéral, l’établissement d’un nouveau calendrier pour les élections fédérales, la reprogrammation de certaines formations ou encore l’adaptation de la Convention d’Objectif qui sera prochainement finalisée et transmise aux Comités Régionaux.

D’autre part les membres du bureau directeur de la fédération conscients que des clubs vont rencontrer des difficultés se sont retrouvés en visioconférence au mois d’avril pour prendre des mesures. Nous avons abordé, bien évidemment, le sujet des solidarités pour ceux qui rencontrent des difficultés, actuelles ou à venir.
Nous sommes à l’écoute des Comités Régionaux qui sont les mieux placés pour nous faire remonter les difficultés particulières et les craintes de cette reprise au niveau local. À terme, cela pourra nous aider à connaître et surmonter les obstacles que certains pourraient rencontrer.

Je souhaite que nous sortions de cette crise inédite plus forts. Œuvrons donc tous ensemble, solidairement pour préparer ce nouveau départ de nos activités, dans nos clubs et pour nos boxeurs.

J’en profite également pour remercier les différents acteurs ayant pris des initiatives pour accompagner notre communauté au cours de cette épreuve et féliciter les bonnes idées et actions de solidarité pouvant bénéficier à tous.

FFBOXE_actualites_mot-president-martin-deconfinement-france-boxe_illustration