Clubs : se relancer avec la boxe en entreprise

Pour les 26,9 millions de Français salariés, le travail représente le lieu de vie principal en termes de présence. Malheureusement, l’adage voulant que le travail soit la santé ne se vérifie pas dans de trop nombreux cas. Troubles musculosquelettiques (TMS), stress ou encore, fatigue chronique sont autant de problématiques que vise à éradiquer la politique nationale de lutte contre les maladies professionnelles et l’absentéisme. Sans compter la sédentarité, elle-même responsable de divers maux. Afin de veiller à la santé de la population active et de voir diminuer les 780 millions d’euros annuels imputables aux TMS et acquittés par la Sécurité sociale, le Gouvernement a décidé de favoriser la mise en place d’activités sportives dans les entreprises par l’intermédiaire de la Fédération française de sport en entreprise (FFSE).

« Une opportunité qui peut se révéler très intéressante pour les clubs »

De son côté, la boxe ne fait plus peur et est entrée dans les moeurs de toutes les couches de la population. La FF Boxe a pris la mesure de cette tendance et souhaite faire bénéficier ses clubs de cette opportunités de diversification. « La FFSE met en place un dispositif permettant aux entreprises d’acheter, via l’application @work by FFSE, des cours de sport pour ses salariés durant la journée de travail, explique Élisabeth Alonso, Conseillère technique nationale (CTN) de la FF Boxe. Cependant, dispenser un cours dans ce cadre nécessite de posséder des connaissances du milieu dans lequel on évolue ainsi qu’une certaine sensibilité relative au contexte dans lequel évoluent ces pratiquants. Leurs objectifs ne sont en effet pas les mêmes que ceux des compétiteurs d’un club fédéral ou d’un groupe d’aéroboxe. » C’est pourquoi une formation spécifique est prévue, fruit d’un partenariat entre la FF Boxe et la FFSE : les entraîneurs fédéraux ont désormais la possibilité d’acquérir une nouvelle compétence, de se diversifier et se professionnaliser davantage.

« Une fois la formation validée, les entraîneurs pourront être référencés sur l’application @work by FFSE et être sollicités par des entreprises de leur région. Une opportunité qui peut se révéler très intéressante pour les clubs vu l’engouement que devrait susciter la boxe avec, à la clef, une forte demande », précise Élisabeth Alonso.

Cette formation est indispensable pour intervenir auprès des entreprises affiliées à la FFSE, susceptibles de commander des cours de boxe pour lesquels les intervenants seront rémunérés.

Calendrier de formation

Les entraîneurs diplômés de la FF Boxe peuvent intégrer les formations organisées par la FFSE, voici les prochaines dates

Du 9 mars au 22 mars ;

–        Du 23 mars au 5 avril ;

–        Du 6 avril au 19 avril ;

–        Du 20 avril au 3 mai ;

–        Du 4 mai au 17 mai ;

–        Du 18 mai au 31 mai ;

–        Du 1er juin au 14 juin ;

–        Du 15 juin au 28 juin.

La formation se déroule sur 35h, en distanciel, crise sanitaire oblige.

Tarifs

350€ : tarif réduit dans le cadre du partenariat entre la FF Boxe et la FFSE.

500€ : en cas de financement via un fond d’aide à la formation (Fif-PL, Opco…)

Pour plus d’informations ou pour l’inscription à la formation, contactez Elisabeth ALONSO : elisabeth904alonso@gmail.com