Résultats des combats professionnels Français du week end (09/10/2021)

Retour sur les combats des deux réunions de boxe où se disputaient des combats professionnels ce week end en France.

A Montpellier (Hérault)

Quatre combats professionnels figuraient au programme au complexe sportif Albert Batteux  où un millier de spectateurs avaient pris place pour cette réunion organisée par le Boxing Club Montpelliérain.

Sylvain Chapelle (17 v, 29 d, 2n) était opposé à Guillaume Lorenzo (7 v, 3 d) qui revenait après deux ans d’absence sur les  rings. Contre toute attente et à la surprise d’un public acquis à la cause du boxeur local, c’est Guillaume Lorenzo qui s’est imposé aux points (60-54). Sylvain Chapelle toujours aussi fair play, a analysé sa défaite avec lucidité « sa victoire est méritée, le pointage est peut-être un peu large mais ce n’est pas l’essentiel,  il était bien préparé, rien à dire. Par contre je sors frustré de ce combat où je n’ai pas pu répondre physiquement. Au bout de trois rounds, je n’avais plus de jus. Comme beaucoup de boxeurs, je fais beaucoup de régimes pour être au poids et la pesée le matin du combat, m’a laissé sans forces, la demi-journée de réhydratation manquante s’est faite ressentir, j’étais incapable de changer de rythme, d’accélérer,  j’avais déjà connu cette mésaventure face à Leonus Marie Françoise. Je n’avais pas de répondant physique alors que c’est mon principal atout. Je suis déçu de ma prestation, en plus à domicile, je sais ce que je suis capable de faire, je finis le combat fatigué, pas par les coups pris mais vidé d’énergie, c’est rageant. J’insiste pour dire que ce n’est pas une excuse et cela ne retire en rien la belle victoire de Guillaume, félicitations à lui. »

Et la suite ? Quarante-huit combats pros en quinze ans de carrière, l’heure de la retraite a-t-elle sonné ? «Pas encore, la jauge se situe à l’entrainement et je ne suis pas inquiet par rapport à ce que je produis à la salle. J’ai déjà deux gros combats de prévus, le premier le dix Novembre à Henin Beaumont contre Laid Douadi qui prépare l’Europe et l’autre contre Yvan Mendy, le  quatre Décembre à Pont Sainte Maxence. Je me projetterai ensuite sur le championnat de France où je dois être désigné pour rencontrer le vainqueur du combat entre Sabri Sediri et Mehdi Sellami. Je n’ai pas encore dit mon dernier mot »

En poids mi-lourds, Yacine Abella (2 v) a battu aux points  (40-32) le Marseillais Abdellah Flifa (0 v, 2 d). Yacine Abella a envoyé son rival quatre fois au tapis, deux fois au 1er round, une fois au 3eme et une 4eme fois à la 4eme et dernière reprise.

Le jeune (19 ans) poids super-léger Enzo Blanc (5 v) continue son apprentissage avec succès, il a battu aux points Justin Dieme (1v, 7 d, 1 n). Daniel Barry, l’entraineur Montpelliérain ne tarit pas d’éloges sur son jeune poulain «Enzo est sérieux, toujours à l’heure et respectueux des consignes. Il est très bon, on ne grille pas les étapes. Hier soir, il a gagné tous les rounds, sans se précipiter, avec sa technique et sa puissance,  il apprend le métier car il n’a que trois ans de boxe derrière lui.  C’est incontestablement un garçon qui a de l’avenir »

Le poids mi-lourd Marlon Brun (11 v, 1 d) a battu aux points (58-56) Sadok Sebki (5 v, 8 d, 2 n). Le combat a été disputé et le boxeur Tunisien a offert une bonne réplique à Marlon Brun.

A Pamiers (Ariège)

Deux combats professionnels à la salle Fernan avec le baroudeur Jean-Noël Alvarez (7 v, 38 d, 2 n) qui s’est incliné aux points devant Hicham Berrmoun (5 v, 1 d)  dans la catégorie des poids super-plumes.

C’était la troisième fois que les deux hommes se rencontraient et c’est une nouvelle fois Hicham Berrmoun qui s’est imposé dans ce duel de revenants. «Ce fut un bon combat avec six rounds rondement disputés. La victoire d’Hicham est logique mais le pointage est un peu sévère. Jean-Noël égal à lui-même, jamais de vagues et rarement décevant. Malheureusement il a été un peu handicapé par une allergie nez/yeux contractée la veille. Hicham a été surprenant par sa boxe, c’est un garçon qui semble détaché et sur le ring, il est trés bon. Jean-Noël avait fait de belles mises de gants avec Sofian (Belhacene) et je comptais sur ce combat. Ce fut malgré tout un affrontement équilibré. Nous allons maintenant boxer Lucas Cabeo à Béziers le onze Décembre et j’attends une autre proposition, nous en discuterons avec Jean Noël, comme toujours » indique Jean-Patrick Lemaitre, le fidèle entraineur de Jean-Noël Alvarez.  

En poids super-welters, Yamin Bartolo (1v) a effectué des débuts professionnels victorieux en battant aux points (40-36) Brayan Guedes (1 v, 3 d).