Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Boxe professionnelle

2 belles "mises aux poings"

Boxe professionnelle
Le 16 Mai 2017

 

Les spectateurs n’ont pas été déçus, bien au contraire. Ils ont largement applaudi les boxeurs, amateurs et professionnels, lors du gala donné salle d’Anchin à Pecquencourt. Devant plusieurs centaines de spectateurs, les jeunes de l’école de boxe ont ouvert le gala. En amateurs, le Douaisien Sofian Daoud (55 kg) a remporté les trois rounds menés contre le Lillois Laaziz Afri (55 kg). Autre combat amateur, Teddy Objois, de Ham, 64 kg, s’est imposé aux points contre Messaoud Oubaali, 64 kg, du Boxing-club de Douai.
 
 
La partie pro a démarré avec la demi-finale du critérium des poids coqs. Le Perpignanais Saïd Chakeur a été contré puis mis KO par un direct du droit du Douaisien Malik Bigot. Chez les super-welters le Dijonnais Mohamed Larabi a déstabilisé Bartélémy Lefebvre par le volume de ses impacts. Il a été déclaré vainqueur à l’unanimité des juges. La Serbe Sara Marjanovic (57 kg) a dû se résoudre à produire un travail essentiellement défensif face aux crochets et uppercuts de Ségolène Lefebvre (57 kg), qui a appliqué les fondamentaux de la boxe : puissance, technique et tactique, vitesse des crochets et uppercuts envoyés du droit et du gauche, remportant ainsi le combat à l’issue des six rounds, à l’unanimité des juges.
 
 
Enfin, le Géorgien Mikheil Mosulihvili (69 kg), a peu résisté à la technique, à la mobilité et à l’avalanche des puissants coups de Mehdi « coco » Mouhib du Boxing-club (69 kg). L’arbitre a arrêté le combat avant le terme du troisième round. «  Je cherche le titre de champion de France… Merci à celle qui m’a encouragé cette saison…  », a lancé le vainqueur qui en a profité pour faire monter sur le ring sa fiancée pour… la demander en mariage.
 
Par Pierre Vilcocq (Clp) et Johan Ben Azzouz (photos et vidéos)
 
Source : La Voix du Nord

 

 

 

Share |