Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Vie fédérale

Denis Masseglia réélu

La vie fédérale
Le 15 Mai 2017

 

Le 11 mai, à la Maison du sport français, l’Assemblée générale du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a reconduit Denis Masseglia à la tête du CNOSF.
 
 
@CNOSF_KMSP
 
Le Président sortant a été réélu à la majorité absolue, dès le premier tour, avec 56 % (556) des voix. Il a devancé ses deux adversaires, Isabelle Lamour (385 voix) et David Douillet (54 voix). Il s’agit de son troisième mandat consécutif dont la grande affaire sera, espérons-le, l’obtention et l’accueil, à Paris, des JO de 2024. Jean-Michel Brun et Jean-Lou Charon ont quant à eux été respectivement élus Secrétaire général et Trésorier de l’institution.
 
Nul doute que la FFB s’est sentie concernée à plus d’un titre quand Denis Masseglia a lu son rapport moral à la tribune et qu’elle s’est retrouvée dans les lignes directrices qu’il a tracées. Par exemple, lorsque le Président du CNOSF a rappelé son « attachement au triptyque formation, qualification, emploi », lesquels constituent autant de priorités aux yeux de la Fédération. « Il est essentiel pour le mouvement sportif, et donc pour le CNOSF qui le représente, d’être reconnus pour ses actions par d’autres ministères que celui des Sports, a insisté Denis Masseglia. (…) Le Plan citoyen du sport bénéficie aux fédérations et aux clubs qui ont élaboré des projets s’inscrivant dans ce cadre. » Là encore, la FFB a répondu présent en ayant fait sien ledit Plan. De même, en matière de sport santé ou pour ce qui est de la « nécessité́ d’améliorer les passerelles entre les milieux éducatif et associatif ».
 
Enfin, les pugilistes tricolores ont dû se rappeler leurs heures glorieuses brésiliennes au moment où le patron du CNOSF a évoqué les exploits olympiques de la délégation française, l’été dernier : « L’évènement, ce furent, bien sûr, les Jeux de Rio où nos sportifs ont établi un nouveau record de médailles avec quarante-deux dont dix en or (…). La performance d’ensemble est remarquable, bravo à toutes celles et ceux qui y ont contribué́. »
 
Sarah Ourahmoune au Conseil d’administration du CNOSF
 
Preuve que le noble art occupe une place croissante au sein de la famille olympique, l’élection de Sarah Ourahmoune au Conseil d’administration du CNOSF. « Étant déjà membre de la commission des athlètes du CNOSF et du comité de candidature de Paris 2024, Denis Masseglia m’a proposé d’intégrer le Conseil d’administration du Comité, explique la vice-championne olympique des -51 kg. C’est une fierté en tant qu’athlète, en tant que femme et en tant qu’ambassadrice de la candidature de Paris 2024. Il y a là une continuité au regard de mes engagements dans le sport. C’est une belle reconversion. J’ai envie de m’engager sur les thématiques qui touchent le haut niveau, l’olympisme, le sport dans la dimension éducative etc. Ce sera pour moi l’occasion de donner de mon temps à ces causes d’autant que j’ai à la fois une expérience du terrain mais aussi de sportive de haut niveau. » L’ancienne championne du monde amateur en saura davantage, le 23 mai, lors de la prochaine réunion du CA du CNOSF, sur le contour exact des missions qui lui seront dévolues.
 
Par Alexandre Terrini
 
Mise en ligne par Olivier Monserrat-Robert

 

 

 

Share |