Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Vendôme

Ça n'était pas leur soirée

Boxe amateur
Le 28 Novembre 2016

 

Le gymnase Ampère de Vendôme a accueilli, samedi soir, plusieurs finales de championnats régionaux. Sans victoire pour les boxeurs loir-et-chériens.
 
 
Malgré un bon combat, le Blésois Logan Léveillé est tombé sur plus fort que lui hier soir. Photos cor. NR, Nicolas Derré
 
Vingt-trois combats ! Robert Guettier a eu beau exprimer ses regrets quant à la difficulté d'organiser deux combats professionnels, l'US Vendôme a encore fait honneur au noble art hier pour son gala annuel. Une très belle habitude au gymnase Ampère. Celui-ci a commencé a vibré au rythme des crochets, des uppercuts et autres directs dès le milieu d'après-midi avec de la boxe éducative assaut, des combats hors championnat où s'est illustré le Vendômois Jules Vaugeois, vainqueur de Lassana Diarra (Orly) et des affrontements en championnat novice avec notamment la victoire de la boxeuse de l'USV, Luna Coppi, face à l'Amboisienne Salomé Bonnet. Une très belle mise en bouche avant que la soirée ne débute vraiment avec les différentes finales des championnats élite régionaux… qui n'ont pas vraiment souri aux Loir-et-Chériens.
 
Zéro sur trois pour le Loir-et-Cher
 
Cela a commencé avec le revers du Blésois Youssef Lalam face au Drouais Donovan Lefour. Après un bon premier round, le cadet du CPB a ensuite payé sa dernière semaine compliquée. La faute à deux kilos de trop qu'il a fallu perdre en très peu de temps. « En deux jours, appuie Patrick Clément. C'est dommage car c'était un combat à sa portée. Mais dès la fin du premier round, on a senti qu'il avait connu un petit creux physique. Le deuxième a été compliqué et il a fait le troisième au courage. Si j'avais su, j'aurais contrôlé son poids plus tôt ». Cette expérience servira à coup sûr de leçon au jeune boxeur blésois. Valentin Boudinski a ensuite pris le relais. Sans connaître, lui non plus, la réussite. Face au puissant boxeur du CJF, Gael Katambaie, le Romorantinais a en effet eu du mal à exister sur le ring. Le Solognot a subi durant les trois rounds du combat, se faisant même compter à quelques secondes du gong final, pour concéder une défaite logique à l'arrivée.
 
 
Valentin Boudinski s'est logiquement incliné face à Katambaie. Photos cor. NR, Nicolas Derré
 
Le dernier Loir-et-Chérien à monter sur le ring hier soir fut Logan Léveillé. Face à un adversaire plus grand et plus puissant, Noha Teumère, champion régional en titre, le Blésois s'est bien défendu. Après un premier round d'observation, Léveillé a même pris le combat à son compte en imposant son rythme. Mais il s'est aussi exposé aux contres du boxeur du BC Victoria qui, après neuf bonnes minutes, a conservé sa ceinture. Trois combats, trois défaites, seules petites fausses notes loir-et-chériennes d'une belle soirée de boxe lors de laquelle on aura vu le beau retour de la multiple championne de France chambraisienne, Gihade Lagmiri, vainqueure de Sidibé, ou encore le succès, chez les professionnels, du Lyonnais Walid Talbi lors de l'ultime affrontement de la soirée.
 
Par François Bellot
 
Source : La Nouvelle République

 

 

 

Share |