Flash Info

  • Rejoignez-nous sur notre compte Twitter : @FF_Boxe

Boxe

La boxe, vecteur de réinsertion

Milieu Carcéral
Le 22 Novembre 2016

 

« Boxer, juger, arbitrer ». C’est l’intitulé de la formation suivie par dix détenus de la maison centrale de Moulins-Yzeure (Allier). Des détenus diplômés pour tenir tous les rôles sur et autour du ring.
 
 
La boxe, une école de la vie. La formule prend tout son sens quand il s’agit de décrire l’objectif poursuivi par la formation « Boxer, juger, arbitrer ». Dispensée par Dimitry Seka, du Noble art moulinois (missionné par le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation), et Pierre Loquetor, du Boxing club Val de Besbre, cette formation se déroulait sur quatre jours et près de trente heures au total. Une formation, dans le domaine de la boxe éducative, reconnue par la Fédération. « Délégué, arbitre, juge : ils sont capables de tenir tous les rôles, souligne Pierre Loquetor. Ils sont également capables de gérer une compétition dans son ensemble ». Une manière donc de responsabiliser les détenus et de leur offrir un coup de pouce dans leur réinsertion, une porte d’entrée dans le monde de la boxe.
 
Rendez-vous le 10 décembre
 
« Notre but est d’abord de transmettre les valeurs de la boxe, explique Dimitry Seka. On reproduit les règles de la vie à travers celles de la boxe ». Leurs connaissances toutes récemment acquises, les jeunes diplômés pourront les mettre en application le 10 décembre, lors d’une compétition organisée par Dimitry Seka à la maison centrale. Avant la réunion de boxe amateur, un plateau de boxe éducative sera, en effet, piloté par les détenus.
 
Par Kevin Lastique
 
Source : La Montagne

 

 

 

Share |