Flux RSS
flux RSS - l'info en continu
Codes SportifsClub Boxeurs-EntraîneursInfo boxeBourse emploi boxeFrance BoxeLédito du présidentLes formations

Le zapping international du 22-01-2013

Boxe
Mardi 22 janvier 2013

Pas de titre par intérim pour Stevenson

Adonis Stevenson n'a décidément pas de chance avec l'IBF par les temps qui courent. La Presse vient en effet d'apprendre que l'organisme a refusé de créer un titre par intérim des poids super-moyens, comme le demandait le Groupe Yvon Michel (GYM). Ce titre aurait permis au Montréalais de combattre ce printemps sans avoir à attendre l'issue du combat d'unification entre le champion IBF Carl Froch et le champion WBA Mikkel Kessler. S'il avait remporté ce titre intérimaire, Stevenson aurait pu hériter automatiquement du titre régulier dans le cas où le gagnant de Froch vs. Kessler avait refusé de l'affronter - une issue très probable. Mais l'IBF a fermé la porte à cette demande. "Beaucoup d'organismes multiplient les titres intérimaires. Mais à l'IBF, on veut se tenir loin de cette tendance, a expliqué le responsable des championnats de cette entité, Lindsey Tucker. La majorité des membres du Conseil a donc rejeté cette idée". Selon M. Tucker, l'IBF pourrait créer un titre intérimaire seulement si un champion se blessait et était sur la touche plus de neuf mois, mais pas dans le cas d'un combat d'unification. Rappelons que Carl Froch a demandé à l'IBF la semaine dernière la permission de ne pas affronter son aspirant obligatoire dans les prochaines semaines. Selon les règles de l'IBF, le champion aurait dû se mesurer à Adonis Stevenson avant le 26 février, soit neuf mois après avoir enlevé le titre à Lucian Bute. L'IBF a accepté la demande de l'Anglais puisqu'un champion peut se soustraire à ses obligations s'il livre un combat d'unification, soit un combat contre un champion d'une autre organisation.

Yvon Michel n'est pas inquiet

La décision de L'IBF ne semble pas inquiéter Yvon Michel. Le promoteur pense que son poulain n'aura pas à attendre trop longtemps puisque selon lui Froch va abandonner le titre avant d'affronter Kessler. Car même si l'IBF a accepté l'unification, l'organisme l'a fait en imposant quelques conditions. "Et je ne pense pas qu'ils vont réussir à respecter les conditions", lance Yvon Michel. L'IBF exige entre autres que Froch vs. Kessler ait lieu avant le 27 avril. Or, le combat a été annoncé pour le 25 mai. "Je pense que HBO n'a pas de date avant mai. Mon sentiment, c'est qu'ils vont devoir choisir entre livrer un combat à deux ceintures ou livrer un combat sur HBO, explique Yvon Michel. Moi je pense qu'Adonis va se battre au printemps pour le titre vacant".

Par Gabriel Béland

Source : La Presse

Vidéo : Arguello vs. Castillo



Vidéo : Floyd Mayweather Jr. vs. Henry Bruseles

Vidéo : Gennady Golovkin vs Gabriel Rosado

Les championnats d’Afrique à l'île Maurice ?

La 18ème édition des championnats d’Afrique de boxe, normalement prévue du 20 au 30 juin prochain, devrait se dérouler à l'île Maurice. Les Mauriciens semblent douter sur le maintien des dates du tournoi que l'île devrait normalement organiser. "Les dates restent encore à être déterminées. Néanmoins, cette compétition aura son importance, étant qualificative pour les championnats du monde prévus au Kazakhstan en octobre", a expliqué l’Association mauricienne de boxe. "Si nous organisons cette compétition, ce sera une victoire pour la fédération. Nous bénéficierons du soutien infaillible du ministère de la Jeunesse et des Sports et nous lançons un appel aux commanditaires pour leur aide".

La carrière de Rivas compromise ?

L'invaincu poids lourd colombien - qui vit à Montréal (Canada) - Oscar "Kaboom" Rivas (25 ans ; 1,85 m ; 12 victoires, dont 7 avant la limite) ne pourra combattre le 8 février au Centre Bell. Pire, sa carrière pourrait être compromise. "Oscar a subi une blessure sérieuse à l'œil droit en combat d'entraînement et il a été opéré d'urgence samedi", a confié à l'Agence QMI l'entraîneur Marc Ramsay. Rivas, athlète colombien aux Jeux de Pékin, a signé un contrat avec le Groupe Yvon Michel (GYM) après ce rendez-vous olympique. Il devait faire face au géant ontarien d'origine nigériane Raymond "Mount Kilimanjaro" Olubowale (42 ans ; 2,01 m ; 10 succès, dont 7 expéditifs, 1 nul, 5 revers), en février à Montréal. "Le duel est évidemment annulé. Il verra un spécialiste dans deux semaines et on aura plus de détails à ce moment", a indiqué Ramsay.

Même destin que Missaoui ?

En 2001, le Tunisien Fathi Missaoui, un espoir appartenant au groupe InterBox, avait dû accrocher ses gants en raison d'un décollement de la rétine. Il pourrait malheureusement s'agir d'une blessure similaire pour Oscar Rivas. Il s'agissait par ailleurs d'une deuxième opération à l'œil pour le colosse âgé de 25 ans.

Par Vincent Morin

Source : Agence QMI 

 

Share |